stop-smoking-techniques

Comment les vapoteurs parviennent à arrêter de fumer ?

Les dispositifs de vapotage, également appelés « cigarettes électroniques », sont apparus il y a une dizaine d’années. Leur fonctionnement est simple, ils libèrent de la nicotine à travers de la vapeur chauffée, éliminant ainsi la fumée et réduisant ainsi les conséquences nocives et cancérigènes de la cigarette. Fondamentalement, l’idée des cigarettes électroniques est d’aider les fumeurs à réduire les risques qu’ils encourent et aussi de les aider à arrêter de fumer. Considérée par certains comme un bon outil pour arrêter de fumer, ou par d’autres comme un nouveau danger pour la santé, elle fait actuellement débat !

Une cigarette électronique, qu’est-ce que c’est ?

En chauffant les liquides qui contiennent de la nicotine ou d’autres produits additifs de la cigarette classique comme le propylène glycol, la glycérine végétale ou autre ; les cigarettes électroniques produisent des aérosols. Il faut également rappeler que les e-cig ont un attrait universel et sont en vogue aujourd’hui, attirant les non-fumeurs et les fumeurs qui souhaitent arrêter.

Les cigarettes électroniques sont des appareils fabriqués par de nombreuses marques pour reproduire la sensation de fumer des cigarettes, mais aussi comme substitut nicotinique. Vous pouvez les trouver dans de nombreux magasins, mais aussi sur Internet. D’ailleurs, il est possible de choisir sa cigarette électronique ici. De plus en plus de magasins se sont spécialisés dans le secteur de la vape depuis plusieurs années dans les villes du monde entier.

Certains vapoteurs ont réussi à arrêter de fumer, mais comment ?

Selon les données du département de la santé publique, grâce à l’émergence de la cigarette électronique, environ 700 000 fumeurs ont réussi à arrêter de fumer au cours des 7 dernières années. Ce chiffre très impressionnant s’explique par le fait que certains e-liquides contiennent de la nicotine dans les cigarettes électroniques, mais il y a aussi l’acte de vapotage. La combinaison de ces deux faits réduit considérablement la sensation de manque, aidant ainsi les fumeurs à arrêter de fumer. Cependant, il faut noter que certains utilisateurs d’e-cig n’ont pas complètement arrêté de fumer : ils se contentent de vapoter des e-cigarettes tout en réduisant leur consommation de cigarettes. Enfin, certains anciens fumeurs sont également devenus des utilisateurs permanents d’e-cigarettes.

Alors, que disent les défenseurs de l’e-cigarette ?

Les professionnels de la santé ont vivement protesté contre la nouvelle position prise par les autorités sanitaires. Suite au rapport de l’Organisation mondiale de la santé, l’A N P a notamment déclaré dans un tweet que les ingrédients des cigarettes électroniques sont incontestablement moins dangereux que le tabac. Oui, il est recommandé de ne pas fumer de cigarettes électroniques pour les non-fumeurs, car cela représente un risque pour leur santé. Concernant les fumeurs, leur position n’est pas d’interdire la e-cig, car le rapport bénéfice/risque semble intéressant. D’autant plus que dans le cadre du sevrage tabagique, les e-cigarettes doivent durer peu de temps !

Quitter la version mobile